Dégradation observée

Date de constatation

25 juillet 2016

Thème

Eau

Description

Suite aux violents orages survenus le 24 juillet 2016, l’eau du robinet des communes de Herbeys, Brié-et-Angonnes, de deux hameaux de Saint-Martin-d’Uriage (Villeneuve et Replat) et de deux hameaux de Poisat (Romage et Champanet) présentait un aspect trouble.

Aussi, le 25 juillet 2016, l'eau du robinet a été interdite à la consommation au sein de ces différentes communes et des analyses ont été réalisées. Celles-ci ont révélé une pollution bactériologique et physicochimique de la ressource en eau.

Les travaux de terrassement réalisés par la régie des remontées mécaniques de Chamrousse, auraient, suite à de fortes précipitations, provoqué une coulée de boue qui a pollué les captages de Casserousse.

L'Association de Défense des Habitants et de l’Environnement de Chamrousse (ADHEC) et la FRAPNA Isère avaient dans le cadre de l'enquête publique du projet de restructuration du domaine skiable de Casserousse, sur la commune de Chamrousse, fait part de leur inquiétude, quant aux risques de pollution de la ressource en eau que pouvait représenter la réalisation desdits travaux, au regard de son importante vulnérabilité. L'autorisation nécessaire à la réalisation du projet ayant aujourd'hui été délivrée, les deux associations s'interrogent sur les moyens envisagés pour sécuriser la ressource.

Le 29 juillet 2016 l'Agence Régionale de Santé a levé la restriction de consommation d'eau au sein des différentes communes concernées.

L'ADHEC et la FRAPNA Isère ont adressé au Préfet un courrier pour demander de plus amples précisions sur les causes de cette pollution et les mesures adoptées pour sécuriser la ressource en eau.

Depuis cet épisode la régie des remontées mécaniques a fait intervenir un bureau d'études pour mettre en place des mesures complémentaires de protection contre les ruissellements des eaux pluviales, afin que cet incident ne se renouvelle plus même en cas de violents orages.

L'Agence régionale de santé (ARS) a de nouveau missionné une expertise d'hydrogéologue agréé afin de vérifier que toutes les mesures prises permettent une protection de la ressource en eau pendant la phase travaux. Le suivi des ressources en eau a également été renforcé.

Le 20 janvier 2017 a été créé l'Association de Sauvegarde des Eaux de Casserousse (ASEC). Cette association a lancé une pétition pour demander que :
- les recommandations du rapport de décembre 2016 de l'Hydrogéologue agréé quant à l'interdiction de rejet d’eaux pluviales dans le bassin de la Grenouillère soient suivies.
- toute neige de culture dans les Périmètres de Protection Rapprochée et Eloignée (PPR et PPE) des sources de Fontfroide - qu'elle soit produite sur place ou transportée par tout engin - soit interdite.
Pour signer la pétition : https://www.change.org/p/m-le-pr%C3%A9fet-de-l-is%C3%A8re-m-le-pr%C3%A9fet-faites-respecter-les-lois-de-la-r%C3%A9publique-par-chamrousse?recruiter=837441101&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition

Fichiers liés

Dossier n° 2016-1105

En cours d’analyse – démarches engagées

Milieux concernés

Sans objet

Action(s) portant atteinte

Travaux Extraction, affouillement exhaussement

Equipement-ouvrage Bâtiment

Dernière mise à jour le 27 novembre 2017

Localité

Herbeys (38320) - Isere - Rhone-Alpes

Association référente

FRAPNA Isère
MNEI
5, Place Bir Hakeim
38000 GRENOBLE

http://www.frapna-38.org/


Lien direct vers cette fiche
https://sentinellesdelanature.fr/alerte/1105/

Chargement des données...

Filtrer par thème

Filtrer par dégradation

Fond cartographique

Retour Carte