Dégradation observée

Date de constatation

28 décembre 2016

Thème

Eau

Description

Il s’agit d’une décharge conséquente suite à de multiples points de déversement de déchets, tous issus de l’exploitation que pratiquaient les ex-propriétaires des terrains du haut de falaise et qui consistait à faire payer les entreprises de démolition pour déverser le contenu de leurs camions-bennes depuis des plateformes aménagées en haut de falaise. Cette exploitation a probablement démarré dans les années 60 / 70 et que, tout au moins au démarrage, il n’y a pas eu que des matières inertes déposées.

L'érosion des falaises n'a pas fait resurgir ces décharges puisqu'elles étaient bien visibles sous la forme de plusieurs cônes (volume estimé de déchets total à 3 millions de mètres cubes environ). Jusqu’à la fin des années 90, il était observé en pied de falaise la ronde des camions qui bennaient leur chargement. Leur exploitation, totalement illégale, a été stoppée au début des années 2000 suite à une plainte déposée par la mairie du Havre (le procès des propriétaires-exploitants a conduit à un non-lieu). Progressivement la plupart des cônes se sont re-végétalisés et sont presque invisibles à présent. Il n’en reste pas moins que les déchets sont toujours là, même si, au fil du temps, la mer rogne le pied des cônes et emporte avec elle, vers Sainte-Adresse, de nombreux matériaux, béton, ferrailles, que les équipes d’Aquacaux ramassent chaque année (20 à 25 tonnes sur la seule plage de Sainte-Adresse). On trouve également sur place beaucoup de caoutchoucs et de matières plastiques imbriqués dans les couches de terre et de gravats.

Plusieurs études ont été réalisées sur ce site, commandées par la Ville du Havre : la première proposait des solutions à plusieurs millions d’euros dont une consistait à aménager une descente pour des engins qui seraient venus extraire tous les déchets de la falaise. La dernière ne faisait que proposer des mesures du type de celles déjà menées par Aquacaux, sur commande de la Ville : découper les caoutchoucs et les plastiques pour éviter qu’ils ne soient emportés par la mer. Entre temps, pour préparer son recours auprès des propriétaires des terrains, la ville avait fait réaliser des analyses de matériaux issus des cônes. Apparemment, seules des matières inertes ont été identifiées.

Les équipes d'Aquacaux interviennent depuis plus de 20 ans au pied de ces anciennes décharges (tout au moins sur la partie la plus au nord).

Des solutions sont en cours de réflexion avec les services de l'Etat.

Photos

p1130654.jpg
p1130649.jpg
p1130648.jpg

Dossier n° 2016-2021

En cours d’analyse – démarches engagées

Milieux concernés

Mine, décharge, carrière et chantier

Action(s) portant atteinte

Dépôts; rejets ; polluants Dépôt de déchets

Dépôts; rejets ; polluants Déversement substances polluantes

Dernière mise à jour le 09 janvier 2018

Localité

Le Havre (76600) - Seine-Maritime - Normandie

Association référente

FNE Normandie

FNE Normandie


Lien direct vers cette fiche
https://sentinellesdelanature.fr/alerte/2021/

Chargement des données...

Types de signalements

Filtrer par thème

Filtrer par dégradation

Filtrer par initiative

Fond cartographique

Retour Carte