Un peu d’histoire …

La naissance du projet sentinelles est intimement liée au développement de l’action de veille écologique des associations du mouvement FNE, dont l’objectif est de prévenir, résorber les atteintes à l’environnement, voire obtenir la réhabilitation de milieux naturels détruits.

Afin de renforcer son action de veille écologique, en 2015, la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA), a élaboré une interface cartographique participative de signalement des atteintes à l’environnement.

Très rapidement, la Fédération de la Région Auvergne pour la Nature et l'Environnement (FRANE) a rejoint le projet et a impulsé un travail sur le développement d’un volet « initiatives favorables à l’environnement ».

En 2017, en vue de déployer le projet à l’échelle nationale, FNE et les associations à l’initiative du projet ont développé une nouvelle version de l’interface cartographique.

La nouvelle interface est actuellement ouverte au grand public en Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Alsace, Limousin, Bourgogne-Franche-Comté, Normandie, Champagne Ardenne, Lorraine, et  le sera très prochainement sur d’autres territoires en France.

Les objectifs poursuivis

Quatre objectifs sont poursuivis par le mouvement de FNE, à travers ce projet:

  • Dynamiser la mobilisation des citoyens et des associations 

- Demander au citoyen d’être acteur de la veille écologique en lui proposant de signaler les atteintes potentielles ou avérées à l'environnement : il devient alors une ''Sentinelle". Il pourra également être acteur en signalant les initiatives en faveur de l’environnement ;

- Encourager la mobilisation citoyenne et associative en proposant aux lanceurs d'alertes de s'informer sur les enjeux environnementaux et d'entamer eux-mêmes des démarches (prévenir la mairie, envoyer un courrier, etc.) ;

- Valoriser l’action des associations du mouvement FNE et celle des sentinelles en la rendant visible, notamment par la cartographie interactive.

  • Améliorer la prévention et la résorption des atteintes environnementales 

- Améliorer la qualité des signalements transmis aux associations;

- Améliorer la synergie entre les associations du mouvement, en structurant le suivi des alertes par territoire ;

- Améliorer la réponse aux signalements : la réactivité de traitement des alertes, la traçabilité des informations sur chaque signalement, la résorption des atteintes.

  • Valoriser et favoriser les initiatives en faveur de l’environnement

- Améliorer la collecte d’information sur les initiatives en faveur de l’environnement ;

- Valoriser ces initiatives en les rendant visibles, notamment par la cartographie interactive ;

- Proposer des pistes d’actions aux acteurs du territoire en montrant des cas concrets de réalisations innovantes ;

- Favoriser la mobilisation et la motivation à agir par l’exemple.

  • Harmoniser et faciliter la cohérence

- Avoir une vision globale, thématique, historique et territoriale des atteintes et donc des enjeux environnementaux sur nos territoires ;

- Disposer d'un outil performant et à jour permettant le partage et la mutualisation de l'information et des pratiques entre chaque département et chaque région ;

- Pouvoir analyser l’action sentinelle et son évolution à l’échelle locale (communale), départementale, régionale et nationale ;

- Fédérer et mobiliser autour d’un projet commun qui a du sens pour chaque association du mouvement.