Existant en Pays de la Loire depuis 2019, la plateforme des Sentinelles de la Nature permet à chacun de signaler les atteintes à l’environnement dont il est témoin ou les initiatives favorables dont il a connaissance sur son territoire. FNE Pays de la Loire fait le bilan des signalements reçus et de leur traitement pour cette troisième année de fonctionnement.

Du 1er janvier au 31 décembre 2021, nos équipes de bénévoles et de salariés ont reçu pas moins de 291 signalements. Parmi ces signalements on compte 21 initiatives favorables, ainsi que 270 signalements de dégradations environnementales. Après avoir été triés, 211 signalements de dégradations concernaient des faits réellement illicites.

Ces 211 atteintes à l’environnement s’ajoutent aux 414 autres alertes que nous avons traité depuis le lancement de la plateforme en février 2019.

Le graphique suivant montre comment se répartissent les signalements. Une majorité des dégradations environnementales qui nous sont signalées par les sentinelles sont des dépôts de déchets, comme les années précédentes. Viennent ensuite les arrachages, abattages et élagages d’arbres et de haies. La catégorie « Autres » regroupe plusieurs familles de signalements, comme les infractions aux plans locaux d’urbanisme, des destructions de mares, ainsi que des pollutions lumineuses, panneaux publicitaires illégaux et des usages illicites de pesticides. Enfin on retrouve encore beaucoup de pollutions de cours d’eau : ces signalements sont délicats à traiter car les preuves peuvent rapidement être emportées par l’écoulement, supposant une forte réactivité de la sentinelle, de nos équipes et des services de police.

Les signalements pour dégradation environnementale sont traités par nos référents bénévoles encadrés par une équipe de salariés. Notre but est d’aider la sentinelle à réparer ou faire cesser l’atteinte qui a été infligée à l’environnement. Nous aidons la sentinelle à utiliser les outils juridiques pertinents et l’accompagnons dans les démarches nécessaires.

En 2021 nous avons accueilli 8 nouveaux référents bénévoles. Pour continuer sur cette lancée, vous pouvez nous rejoindre à tout moment en écrivant à l’adresse contact@fne-pays-de-la-loire.fr ou à une des fédérations départementales de FNE.

Enfin, un des buts de Sentinelles de la Nature est de donner à voir au grand public des exemples locaux d’atteintes ou d’initiatives. Ainsi, une partie des signalements que nous recevons est publié sur la page d’accueil du site internet Sentinelles de la Nature. En 2021 nous y avons ajouté 29 dégradations et 8 initiatives favorables. Ces chiffres ne sont sans doute pas représentatifs de la réalité de l’investissement des citoyens, des collectivités et des acteurs privés en faveur de la protection de l’environnement dans notre région. Pour mieux rendre compte de ce qui s’y passe, nous comptons sur vous pour faire augmenter ces chiffres en nous signalement toujours plus d’alertes.