Dégradation observée

Date de constatation

15 janvier 2021

Thème

Eau

Description

Mise à grand gabarit de la Seine -

L’établissement Voies Navigables de France a le projet d'agrandir le canal de la Seine reliant Bray-sur-Seine à Nogent-sur-Seine, aussi appelé Projet Bray-Nogent. Il prévoit le redimensionnement de 28,5 km de voies navigables dont la création d'un canal de 10 km et l'installation d'équipements (écluses, ponts). L’objectif est de favoriser le transport par voie fluviale en augmentant le tonnage des péniches à 2 500 tonnes, ce qui permettrait une réduction du transport routier et une plus grande attractivité du territoire. La plaine de la Bassée est une zone humide de 24 000 hectares située à 90 km au Sud-Est de Paris. Traversée par la Seine, ce milieu riche et complexe, tant sur le plan de l’hydraulique que sur celui de la biodiversité, est la dernière zone sauvage de la vallée de la Seine.

FNE Île-de-France et FNE Seine-et-Marne s’opposent au projet porté par VNF, pour les raisons suivantes.
➢ Le modèle économique affirmant un accroissement du transport fluvial d’ici 2060 est très discutable, ce qui ne permet pas de justifier une mise à grand gabarit de la Seine.
➢ La profondeur du canal envisagé déséquilibre la neutralité hydraulique, ce qui asséchera les milieux humides en été et fera perdre à la Seine sa capacité d’atténuer les crues.
➢ Les précédents ouvrages de VNF ont montré qu’il est possible d’émettre des réserves quant à la capacité de VNF à tenir ses engagements.
➢ Les travaux projetés manquent de cohérence avec le potentiel levier touristique de la région.
➢ Le financement de ce projet manque de transparence.

Conscientes du levier économique et de la potentielle réduction de gaz à effet de serre que représentent ces aménagements, les associations proposent un contre-projet. Il consiste à utiliser et améliorer les voies marchandes déjà existantes afin de réduire les travaux à effectuer, diminuant ainsi les coûts et les impacts environnementaux. D’une part, il conviendrait d'augmenter le tonnage maximum des péniches à 1 500 tonnes uniquement, pour que seul le canal de Beaulieu subisse des travaux mineurs. D’autre part, afin de compléter la voie fluviale, il est possible d’utiliser la voie ferroviaire déjà présente à Nogent-sur-Seine.
Cette contre-proposition, en plus de répondre aux même objectifs que ceux de VNF, respecte davantage le SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux), les directives du code de l’environnement et le principe de développement durable.

Après un débat public en 2012 et un post-débat public de 2012 à 2019, une enquête publique est en cours, du 18 janvier au 18 février 2021, afin de valider ou non ce projet.

___

Participez à l'enquête publique sur le projet en déposant une observation : https://www.enquetes-publiques.com/Enquetes_WEB/FR/EP20498/Accueil.awp

Avis de l'autorité environnementale sur l'étude d'impact du projet : http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/007958-01_avis-delibere-ae_cle116615.pdf

Photos

carte-bray-nogent.png
bray-nogent-trace.png
bray-nogent-bassee.png

Dossier n° 2021-12815

En cours d’analyse – démarches engagées

Milieux concernés

Cours d’eau – zone alluviale

Zone humide

Action(s) portant atteinte

Travaux Travaux et installation en cours d'eau

Dernière mise à jour le 15 janvier 2021

Localité

Villiers-sur-Seine (77114) - Seine-Et-Marne - Ile-De-France

La localisation est approximative

Association référente

FNE Seine-et-Marne

FNE Seine-et-Marne

http://www.environnement77.fr/


Lien direct vers cette fiche
https://sentinellesdelanature.fr/alerte/12815/

Chargement des données...

Types de signalements

Filtrer par thème

Filtrer par dégradation

Filtrer par initiative

Fond cartographique

Retour Carte