Trafic de déchets dans le Gard

Date de constatation

17 février 2022

Thème

Vivant

Description

L'OCLAESP, d'abord avec le parquet de Nîmes, puis avec la juridiction spécialisée de Marseille, a enquêté et mis en évidence un nombre important de sites de traitement illégaux de déchets dans plusieurs départements du sud de la France, dont le Gard.

Une personne suspectée d'être l'organisateur de ce trafic, le gestionnaire de la société Bennes 30, a été mis en détention provisoire le 11 mai 2022. Il est mis en examen avec 4 autres personnes.

L'enquête porte sur des faits d'enfouissement de déchets du btp dans plusieurs sites non autorisés ou non déclarés.

Selon la presse régionale, une dizaine de dépôts sauvages ou irréguliers de déchets ont été placés sous scellés depuis mai 2022. Dans le Gard sont notamment concernés des sites à Milhaud et à Manduel.
Des incendies dans ces sites se sont multipliés. Ces incendies, extrêmement polluants (pollution de l'air, mais aussi pollution de l'eau avec les eaux d'extinction lors des interventions des pompiers) pourraient servir à faire disparaître des déchets, ou des preuves diverses.
A notamment brûlé le site exploité par Bennes 30 à Milhaud.
Sur ce site, la quantité de déchets traités était très largement supérieur à ce que la société avait déclaré.

FNE LR a donc déposé plainte pour pouvoir se constituer partie civile dans ce dossier.

Dossier n° 2022-17406

En cours d’analyse – démarches engagées

Milieux concernés

Sans objet

Action portant atteinte

Activités industrielles/agricoles Non-respect d’une réglementation ICPE

Activités industrielles/agricoles Stockage (entrepôts, fumier, déchets inertes, etc)

Dernière mise à jour le 03 janvier 2023

Localité

Nîmes (30900, 30000) - Gard - Languedoc-Roussillon

Association référente

fne-logo-languedoc-roussillon-500-fond-blanc-1-2.png

FNE Languedoc Roussillon - Gard
39 rue Jean Giroux
34080 Montpellier