Tiers-lieu et restaurant pour sensibiliser la population aux enjeux agricoles

Début de l'initiative

01 janvier 2011

Thème

Activité

Description

L'Usine Végétale est composée d'un tiers-lieu et d'un restaurant pour sensibiliser la population aux enjeux agricoles.

" Un collectif d’associations a créé ce tiers-lieu. Celui-ci a mis en place un jardin pédagogique. Des activités de sensibilisation sont organisées pour apprendre aux enfants comment poussent les plantes et comment les légumes sont récoltés. Le projet agricole et alimentaire développé par la suite s’inscrit dans la même logique. En effet, l’installation de maraîchers et d’un paysan-brasseur sur une parcelle voisine entre en cohérence avec l’esprit du tiers-lieu. L’objectif est de faire naître un exemple de circuit court durable et sain, accessible à toustes. Le laboratoire de transformation (en cours d’installation) est également une des activités du tiers-lieu.

Pour plus d'informations : https://www.facebook.com/UsineVegetale/
Le tiers-lieu regroupe en son sein 4 associations fondées à partir de 2011 dans l’ordre suivant :
« Cargo 209 » (projets d’artistes et de chercheurs à résidence),
« SEM 209 » » (éducation et médiation alimentaire avec les écoles),
« Cantine 209 » sur le café-restaurant associatif et le jardin pédagogique
L’« Usine Végétale 209 » s’occupe plus de la gestion du lieu, donc du foncier agricole. Il accompagne des porteurs de projets.

Les quatre associations mènent des actions sur la commune du Fieu, en Gironde, et dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres autour (commune de Saint-Seurin), territoire rural et modeste.


Tous les citoyens du périmètre d’action sont visés : à travers le potager pédagogique, le café-restaurant associatif ou les évènements festifs organisés.

L’Usine Végétale évoque la répartition des richesses comme une des grandes problématiques de l’agriculture avec une concentration de l’activité trop poussée sur de grandes exploitations à haute productivité. Dans sa démarche, L’Usine végétale remet en cause l’agriculture conventionnelle comme source de désertification et de conséquences négatives sur le sol mais aussi les cours d’eau et l’air. Selon l’association, la déconnection de la majorité de la population vis-à-vis de la terre et de la production alimentaire est un facteur important de mal être et de non-sens. Réapprendre à cultiver, c’est ainsi comprendre d’où viennent les aliments que nous mangeons et à faire plus attention à ce que nous choisissons de mettre dans notre assiette. Il s’agit aussi de prendre en compte l’environnement et l’humain qu’il y a derrière. L’objectif est donc de sensibiliser sur un même lieu à la culture et à l’alimentation afin de donner un sens aux aliments ingérés."

Dossier n° 2011-18999

Vérifié

Type d'initiative

Produits issus d'une agriculture respectueuse de l'environnement : Jardins partagés/bio - jardins pédagogiques - cueillette de fruit et légumes

Dernière mise à jour le 31 mai 2022

Localité

Le Fieu (33230) - Gironde - Nouvelle Aquitaine

Association référente