Déversement d'hydrocarbures dans la Meuse

Date de constatation

24 mai 2022

Thème

Eau

Description

A Taillancourt (petite commune du sud meusien) ce jeudi 24/05 (plus pratique de faire ce genre d’exaction un jour férié) lorsque les pompiers et la gendarmerie ont dû traiter une atteinte de déversement de fioul domestique dans le bras mort de la Meuse situé en périphérie de la commune.
LOANA alertée le lendemain s’est rendue sur les lieux. Si un barrage flottant et absorbant avait bien été posé, ce dernier non étanche (car il ne traversait pas le bras mort d’une berge à l’autre) laissait s’échapper les irisations de pétrole et rejoindre lentement mais surement la Meuse.
Pire, la bouche d’égout des eaux usées de la commune était rouge de fioul et les lingettes-buvards disposées par les pompiers la veille étaient déjà gorgées de fioul continuant à laisser s’échapper l’hydrocarbure concerné.
LOANA a recontacté les pompiers pour qu’ils reviennent contenir (avec un peu plus de professionnalisme...) la pollution en cours mais a également contacté l’Office Français de la Biodiversité (qui n’avait visiblement pas été informé de cette pollution).
Difficile de trouver un coupable et attribuer le principe de « pollueur-payeur » lorsqu’aucune enquête n’est diligentée !
Ce site bucolique connu des habitants pour être un important site de reproduction pour les amphibiens (notamment complexe de Grenouilles vertes mais aussi pour l’Alyte accoucheur), mais aussi un site de nidification pour les canards colverts va perdre de sa candeur puisque les premiers dégâts sur la faune ont été observés (une dizaine de canards mazoutés, un rat d’eau retrouvé mort, des libellules gisant dans une eau bleu pétrole).
Mais finalement, tout ce remue-ménage « loanesque » n’aura pas servi à grand-chose car dans 5 jours, le maire de la commune ouvrira le barrage et laissera s’échapper cette pollution jugée trop diffuse pour un traitement de surface (pompage de l’eau en surface). En effet, comme il n’y a pas de coupable et bien l’ensemble du retraitement des eaux polluées seraient à la charge des pompiers (comme les boudins et lingettes utilisées d’ailleurs), donc beaucoup trop onéreux pour eux...
Ce qui est le plus dérangeant dans cette histoire, c’est que les pompiers nous ont avoué faire une centaine d’interventions de ce genre dans l'année et que malgré tout il ne dispose d’aucun budget pour traiter sérieusement les pollutions liées au milieu aquatique. Beaucoup trop onéreux pour la collectivité…

Dossier n° 2022-20131

En cours d’analyse – démarches engagées

Milieux concernés

Cours d’eau – zone alluviale

Action portant atteinte

Dépôts; rejets ; polluants Dépôts de déchets ; rejets ; polluants

Dernière mise à jour le 04 novembre 2022

Localité

Taillancourt (55140) - Meuse - Lorraine

La localisation est approximative

Association référente

stylise-v2.jpg

Lorraine Nature Environnement
01 rue des récollets
57000 Metz

https://www.lorrainenatureenvironnement.fr/

Lorraine Lorraine

stylise-v2.jpg

Lorraine Nature Environnement
01 rue des récollets