Décharge sauvage : viscères, peaux et têtes de sangliers

Date de constatation

19 décembre 2023

Thème

Eau

Description

Durant la seconde quinzaine de novembre, cinq sangliers ont été dépecés au bout du chemin au lieu-dit Les Epenottes et la tête de deux laies et un fœtus sont restés plusieurs jours au bord de la rivière avant sans doute d'être emportées par la montée des eaux. Les trois autres têtes (marcassins ?) avaient disparues rapidement dans la rivière.

Peaux et boyaux ont été abandonnés sur place.

L’élimination des sous-produits de gibier est une obligation dont l’Europe se soucie de plus en plus. Néanmoins, faute d’informations ou par simple négligence, certains chasseurs ne jouent pas le jeu et agissent sans se soucier de l’environnement ni de l’image qu’ils peuvent donner de la chasse. Les solutions existent, dont celle de l’équarrissage.

Le traitement des déchets animaux permet, outre l’enlèvement et l’élimination, de valoriser ces sous-produits dans diverses filières comme le compostage ou bien encore la cosmétique. C’est d’ailleurs ce que préconise le règlement européen n°1069/2009 qui préconise aussi l’incinération après une phase de déshydratation par le processus de fabrication de farines de viandes ... la charge financière est en partie financée par une éco-taxe prélevée directement lors des ventes de bracelets Grand-Gibier.

La plus part des fédérations de chasse départementales organisent la collecte des déchets d'animaux pour les envoyer à l'équarrissage. C'est le cas dans le Jura, en particulier pour la forêt de Chaux voisine.

Si l’on n’a pas les moyens d’amener les restes de venaisons dans les usines de retraitement, il est encore possible de mettre ces restes dans des fosses creusées en pleine terre. Afin de faire disparaitre les chairs et les poils et faire diminuer le volume, il est alors nécessaire d’utiliser de la chaux vive reconnue pour son pouvoir corrosif et désinfectant (qui éradique bactéries et vers) tout en conservant l’imprégnation de l’eau et en ne durcissant pas le sol.
Attention, ce type d’enfouissement est soumis au code rural et surtout à l’article L226-3 (qui stipule qu’il est « interdit de jeter en quelque lieu que ce soit les sous-produits d’animaux »). Certaines conditions doivent être respectées comme la hauteur d’enfouissement d’un mètre minimum entre 2 couches de chaux vive, ainsi que la distance par rapport à un point d’eau ou une voie publique qui doit être à plus de 35 mètres de la fosse.

Photos

p1210535.jpg
Aucun commentaire
p1210534.jpg
Aucun commentaire
p1210537.jpg
Aucun commentaire
p1210540-2.jpg
Aucun commentaire
p1210539.jpg
Aucun commentaire
p1210536.jpg
Aucun commentaire

Fichiers liés

/data/AlertFile/2024/04/23/2023-12-25rochefort-sur-nenon-gibiers-depeces-abandonnes.pdf
3,5 Mo

Dossier n° 2023-33724

Objectif atteint

Milieux concernés

Cours d’eau – zone alluviale

Action portant atteinte

Activités sportives et de loisirs Actes illégaux de chasse ou de pêche

Dernière mise à jour le 04 janvier 2024

Localité

Rochefort-Sur-Nenon (39700) - Jura - Bourgogne Franche Comté

Association référente

jne.jpg

Jura Nature Environnement
21 Avenue Jean Moulin
39000 Lons-le-Saunier

https://www.jne.asso.fr/